Santé

Les arrêts de travail spécial Covid-19 maintenus jusqu’au 30 septembre 2021

Le 24/06/2021
par Cécile Vicini
Mis en place depuis le mois de janvier dernier, leur objectif est de lutter contre l’épidémie et d’isoler rapidement les personnes porteuses du virus (ou qui en présentent le risque), sans passer par la case médecin traitant. Un décret du 16 juin 2021 prolonge le régime dérogatoire de ces dispositifs exceptionnels et sont par conséquent opérationnels jusqu’à la fin du mois de septembre.
Partager :

Quelles sont les particularités de cet arrêt de travail ? 

Pour rappel, cet arrêt de travail permet aux salariés qui présentent des symptômes de la maladie, ou qui sont considérés comme cas contact, de s’isoler de leur milieu professionnel. 

De cette manière, les risques de contamination sont limités. L’arrêt n’impose aucun délai de carence, ne nécessite pas l’ouverture de droits à la Sécurité sociale, et est délivré via une plateforme dédiée

Bon à savoir : il concerne également les personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave ou les parents d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap contrainte de s’isoler. 

Ce dispositif devait initialement prendre fin le 1er juin, mais son application sera finalement prolongée. 

Des contrôles réguliers 

Si l’obtention de cet arrêt de travail est simplifié, les contrôles de la part de l’Assurance maladie sont quant à eux réguliers et rigoureux

L’objectif étant de lutter contre les abus. Les personnes qui bénéficient de ce dispositif sont ainsi susceptibles de recevoir des appels téléphoniques des agents de l’organisme et de recevoir la visite d’un infirmier. 

>> Consulter le décret concerné.

Partager :