Se connecter
National Actualités
Tribune

Les chambres consulaires unies pour l'apprentissage

Apprentis"L’Apprentissage partout ! L’Apprentissage pour tous ! L’Apprentissage avec tous !", clament d'une voix les trois réseaux consulaires.
Dans une tribune commune, CMA, CCI et Chambres d'agriculture rappellent leur engagement quotidien pour la promotion de l'apprentissage et le soutien aux entreprises.

Alors que se poursuivent les travaux sur la réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle, les trois réseaux consulaires (Chambres de commerce et d'industrie, Chambres de métiers et de l'artisanat et Chambres d'agriculture) ont publié vendredi 12 janvier un communiqué commun.

Dans cette tribune, ils rappelent "partager une conviction, une même vision de l’apprentissage", concept "porteur d’enjeux qui dépassent ceux de ses acteurs pris individuellement : tissus d’entreprises, compétences de demain, développement et compétitivité des territoires, transmission des savoir-faire…"

S'unir pour mieux informer

Pour fédérer autour de l'apprentissage, les réseaux travaillent main dans la main. "Le succès et le développement de l’apprentissage passent nécessairement par la collaboration de tous les acteurs du secteur sur le terrain", insistent les réseaux consulaires.

"Informer les jeunes et les entreprises, leur donner envie de 'penser à l’apprentissage' : c’est déjà de l’apprentissage", raisonnent les chambres. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : "plus de 3 000 évènements dédiés en partenariat avec les acteurs des territoires chaque année à l’information et l’orientation des jeunes, 1 100 mercredis de l’apprentissage, 37 nuits de l’orientation, 20 000 mini-stages en entreprises, près de 300 points d’information", et 350 000 jeunes informés chaque année par les centres d'aide à la décision.

Accompagner les apprentis...

Autres missions cruciales des chambres consulaires, qui enregistrent chaque année plus de 250 000 contrats d'apprentissage : la mise en relation des entreprises avec les apprentis (notamment via des outils en ligne), ou encore l'accompagnement de 300 000 entreprises dans leurs démarches liées à la taxe d’apprentissage.

Mais les chambres consulaires ne se contentent pas de mettre le pied à l'étrier. Elles accompagnent les apprentis, rappellent-elles, dans leur parcours d'excellence et oeuvrent pour "l'internationalisation des parcours". Les réseaux comptabilisent ainsi "plus de 8 000 apprentis en mobilité européenne (Erasmus+)".

... et écouter les entreprises

Les trois réseaux consulaires "prévoient et financent" les dispositifs de formation "aux côtés des Régions, avec et pour les entreprises, en lien avec les établissements de formation et le monde de l’éducation".

Dans leur démarche de soutien à l'apprentissage, les chambres, ancrées dans les territoires, gardent en ligne de mire les besoins des entreprises et les compétences spécifiques aux branches et entreprises. Le tout en "cultivant le dialogue avec les entreprises" et en identifiant "les voies d’amélioration pour répondre au défi compétitivité".

"L’apprentissage n’est pas un dispositif. C’est une voie d’excellence et un système vertueux", résument les consulaires.

L'apprentissage dans les réseaux consulaires

  • 120 millions d'euros investis chaque année par les consulaires
  • un réseau de médiateurs sur tout le territoire
  • 220 centres de formation
  • plus de 25 centres de formation cogérés 
  • 190 000 apprentis
  • plus de 80 000 maîtres d'apprentissage formés, certifiés, informés, accompagnés 
  • plus de 900 diplômes (du CAP au Bac+5), dont plus de 50 élaborés avec des organisations professionnelles spécifiques
  • 1 000 métiers en perspective
  • plus de 70 % de chances de trouver un emploi à la sortie

 

Communiqué complet à retrouver sur le site de l'APCMA. Sites CCI France - Chambres d'agriculture.

Partager :

Fil infos

| 16/11 | 16:15 |
Loi Elan
| 16/11 | 14:45 |
Carburants
| 16/11 | 11:00 |
Labels
| 16/11 | 09:00 |
Carburants
| 15/11 | 14:30 |
WorldSkills 2023