Les chiffres

Les nouveaux usages des e-consommateurs

Le 13/12/2016
par Barbara Colas
Partager :

Le paiement mobile sans contact

 

Paypal, Orange cash et Apple Pay… permettent aux consommateurs de régler sans contact directement avec leur smartphone. Les banques hexagonales comme les géants du web (voir l’application Google Wallet par exemple) ont lancé depuis peu en France des systèmes de paiement par smartphone, déjà très utilisés en Asie et aux États-Unis. Une tendance à suivre pour les artisans !

 

2020, c’est déjà demain…

Deux articles intéressants sur le blog Marchés & Innovations – Horizon 2020 relatifs à l’artisanat et au commerce de proximité, proposés par l’Institut supérieur des métiers :

  • « Exploiter le potentiel commercial d’une vitrine tactile » de Patrick Le Runigo, chargé d’études Innovation - CMA de la Charente. Interactivité, information personnalisée, amélioration de la relation client, enrichissement de la base de données clients/prospects, rapidité de mise à jour (vs le temps d’agencement d’une vitrine physique), amélioration de la sécurité (pour les bijouteries par exemple), gestion des flux de clients en boutique, solutions partagées pour réduire les coûts… : nombre d’avantages de la vitrine 2.0 y sont décryptés.
  • « Le point de vente, nouvel espace de jeu ? » de David Barthe, maître de conférences à l’IAE de Lyon. Pour découvrir ou en savoir plus sur les tendances en matière d’expérience d’achat, le « Whaou effect », la « gamification du retail » (transformation du point de vente en espace ludique), la géolocalisation in-store (permet de « pousser » sur le smartphone du consommateur des offres ou des informations sur les produits et services proposés, lorsque ce dernier est dans la boutique)…

blog.innovation-artisanat.fr

  • 74 % des Français sont intéressés par les vitrines tactiles. Infographie réalisée par Digital in Store sur www.davidbarthe.fr
  • 65% des Français préfèrent les points de vente physiques à Internet. Enquête réalisée par Digital in Store.

Web-to-store : penser « parcours d’achat digital »


Selon l’étude BVA-Mappy, 63 % des Français font le plus régulièrement leurs achats dans les commerces de proximité pour tous types de produits confondus. (…) Le numérique n’est pas un réflexe d’achat. Mais plutôt un réflexe de choix.

La finalité, elle, se fait en point de vente dans une majeure partie des cas. (…) La digitalisation des magasins (…) « permet de renforcer la proximité avec le client en prolongeant son expérience digitale, commencée en amont sur Internet depuis chez lui et sur son smartphone. Il est
important de construire une stratégie de digitalisation de manière globale, c’est en effet l’intégralité du parcours d’achat qui doit être pensé digital. » [dixit David Keribin de CityMeo]


Source : article « Le point de vente physique à l’ère du numérique », lentepriseconnectee.com

Partager :