Ateliers

Quand apprentis et pompiers se rencontrent

Le 27/06/2019
par CMA de la Haute-Vienne
Le SDIS 87, en partenariat avec le CFA Le Moulin Rabaud et le CFA bâtiment, a organisé au mois de mai dernier, trois sessions de sensibilisation et de recrutement de jeunes sapeurs-pompiers volontaires.
Partager :
Les partenaires réunis pour le dernier jour de mobilisation, le mardi 28 mai 2019.

Animées par des pompiers volontaires et professionnels, ces rencontres, organisées autour d’un café gourmand, permettaient aux jeunes de découvrir le vaste champ d’intervention des pompiers volontaires.

Pour l’occasion, les équipes de sapeurs-pompiers du SDIS 87 avaient aménagé une « mini-caserne » : fourgon incendie, grande échelle et divers équipements. Sur place, les jeunes apprentis ont pu assister à des démonstrations d’extinction de feux par extincteurs, découvrir les gestes qui sauvent et partager l’expérience de certains de leurs camarades déjà pompiers volontaires dans leur commune.

Clément Monthezin, 17 ans

CAP 2e année de mécanique agricole, T3M SAS, Condat-sur-Vézère (24)

" C’était un rêve, une volonté propre, depuis longtemps je voulais être pompier. Servir, venir en aide… c’est une vraie passion. À la caserne de Lubersac, nous sommes 28 pompiers volontaires âgés de 16 à 62 ans, et cette année trois jeunes de 16 et 17 ans vont nous rejoindre. On se connaît tous, on vit tous les mêmes choses ; c’est fort et fédérateur. Il faut être motivé. En intervention, nous voyons des choses que les autres ne voient pas, ne doivent pas voir, c’est ça notre engagement. Après mon Bac, j’aimerais intégrer les pompiers professionnels de la caserne de Brive. Au-delà du hobby, ça a toujours été un rêve ! " Sa remise officielle de casque s'est déroulée le 25 juin dernier.

 

Basile Pringault, 17 ans

CAP 2e année de mécanique agricole, ETS Juillard Condat SAS, Seilhac (19).

" Mon père était infirmier, et volontaire à la caserne de Vigeois. Je me souviens très bien de ses départs en intervention. Aujourd’hui, je souhaite moi aussi m’engager au service des autres, servir, aider… Tout simplement parce qu’il faut le faire. C’est une envie, une passion qui s’impose à vous. Après mon bac, j’aimerais intégrer l’armée, et ainsi mettre mon métier et mon expérience de mécanicien au service des autres. "

 

Thibaut Thomas, 16 ans

CAP boucher – Trèfle Intermarché, Sainte-Feyre (23).

" En 6e, j’ai intégré une classe de jeunes sapeurs-pompiers, comme ça, un peu par hasard. Quatre ans plus tard, le 1er juin dernier, je suis devenu pompier volontaire et ai rejoint la centaine de sapeurs de la caserne de Guéret. J’y ai découvert une nouvelle famille, les notions de solidarité et de vivre ensemble. Si nous venons tous d’horizons différents, nous partageons toutes et tous la même passion, et vivons les mêmes expériences. Astreintes ne veulent pas dire contraintes ! C’est un don de soi, un vrai choix. Chaque intervention est différente et on ne connaît pas la routine, l’adrénaline est toujours présente. Avec un seul but commun, aider et servir les autres. " À l’issue de son CAP, Thomas souhaite passer les concours de pompier professionnel et des pompiers de Paris.

Thibaut, Basile et Clément nous montrent que, même nés au début du XXIe siècle, il y a des rêves et des passions qui demeurent : " Plus tard, je serai pompier ! "
C’est cette passion commune qu’ils ont tenté de transmettre à leurs camarades en répondant à la question "c’est quoi être pompier volontaire à 17 ans ?" :

  • " Une véritable aventure" ;
  • " Une expérience à vivre" ;
  • " C’est l’humain avant tout" ;
  • " Un travail d’équipe motivant" ;
  • " L’apprentissage du consensus et du dialogue" ;
  • " De l’écoute" ;
  • " Une deuxième famille ! "

Au vu de l’engouement de ces jeunes, venus nombreux, une prochaine campagne de mobilisation et de sensibilisation sur le même format est d’ores et déjà programmée pour l’année prochaine.

>>> www.sdis87.fr

Partager :