Pratique

Qu'est-ce qui va changer au 1er janvier 2022 ?

Le 21/12/2021
par Laëtitia Muller
Crédit d’impôt, taxes, retraites : une sélection des nouveautés qui vous attendent le 1 janvier 2022.
Partager :

Hausse du Smic

Après une hausse de 2,2% au 1er octobre, comme chaque année, le Smic est revalorisé au 1er janvier.

Selon l’Insee il devrait augmenter de 0,9%, suite à l’inflation de 2,8% sur un an constatée en novembre 2021.

Le Smic mensuel brut devrait s’élever à 1603,78 euros, contre 1 589,47 euros, ce qui correspond à 10,57 euros brut de l’heure.

En net, un salarié au Smic percevra à la fin du mois 1 269 euros par mois. Ce montant sera confirmé prochainement par Élisabeth Borne, ministre du Travail. 

Le prix du timbre en hausse

La lettre prioritaire (timbre rouge) passe en 2022 de 1,28 euros à 1,43 euros. La lettre verte (timbre vert) est portée dans le même temps à 1,16 euros contre 1,08 actuellement euros.

Malus pour les véhicules lourds

Les véhicules neufs, de plus de 1,8 tonne, seront taxés à hauteur de 10 euros par kilo supplémentaire.

→ Objectif : lutter contre les forts taux d'émissions de CO2 de ces véhicules.

Un nouveau service public pour la rénovation des logements

À compter du 1er janvier 2022, le nouveau service public unique France Renov' guidera les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique.

L’aide Habiter mieux sérénité se poursuit mais sous un autre nom : MaPrimeRénov' Sérénité.

Augmentation des retraites

Les retraites de base seront revalorisées de 1,1%. Comme chaque année au 1er janvier, cette revalorisation est le résultat de l'évolution de l'indice des prix à la consommation.

Indexation de l’inflation sur le barème de l’impôt sur le revenu (IR)

Les tranches du barème de l’IR sont revalorisées de 1,4%. Les revenus perçus ou réalisés à partir du 1er janvier 2022, seront ajustés en conséquence.

Choix du régime d’imposition des micro-entrepreneurs

Le projet de loi de finances (PLF) 2022, adopté définitivement par l’Assemblée nationale et le Sénat, prévoit d’harmoniser et d’allonger les délais d’option (ou de renonciation) pour le régime réel.

À partir du 1er janvier 2022, ces délais courront jusqu’au dernier jour de dépôt de la déclaration fiscale des résultats de l’exercice précédent.

Crédit d’impôt formation doublé

Les entreprises de moins de 10 salariés et les indépendants bénéficient d’un crédit d’impôt doublé pour la formation des dirigeants.

La mesure vise les entrepreneurs qui relève d’un régime d’imposition au réel, et dans la limite de 40 heures de formation par an.

Partager :