Se connecter
Fil Infos
Budget

400 millions d'€ de moins pour les CCI

Bruno Le Maire a annoncé le 10 juillet une baisse de 400 millions d'euros de crédits d'ici 2022. Le ministre de l’Economie s'exprimait à huis clos, dans le cadre d'une assemblée générale extraordinaire des présidents des Chambres de commerce et d’industrie (CCI)

Le ministre dit ne pas vouloir "faire une croix" sur les CCI, qu'il veut plutôt aider à "se réinventer". Bruno Le Maire souhaite que le réseau des CCI se recentre sur trois missions : "l’appui aux entreprises", particulièrement "l’aide à la création d’entreprises", "la formation initiale dans les territoires" par le financement des écoles de commerce, et "la représentation des entreprises, notamment pour faire valoir la voix des entreprises au niveau local", rapporte lemonde.fr, citant l'AFP.

En revanche, "les autres missions" n’auront "plus vocation à être financées par un prélèvement sur les entreprises". Cette décision, a précisé le ministre, aura "un impact sur les personnels". 

En contrepartie de ces 400 millions d’euros de baisse de crédits, Bruno Le Maire promet une baisse équivalente des prélèvements obligatoires sur les entreprises. Cette dernère sera ciblée sur deux "impôts de production" : la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) et la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Du côté des Chambres de métiers et de l'artisanat, aucune coupe budgétaire n'est à ce jour prévue. Convié à clôturer l'AG de l'Assemblée permanente des Chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA), Bruno Le Maire a assuré qu'il était toujours opposé à toute idée de fusion avec les CCI. "Le rôle d'accueil, de conseil et d'assistance des Chambres de métiers et de l'artisanat n'est pas remis en cause", avait-il en outre assuré.

 

Partager :

Fil infos

| 15/11 | 14:30 |
WorldSkills 2023
| 15/11 | 13:15 |
Médiateur des entreprises
| 14/11 | 10:45 |
Carburants
| 14/11 | 10:00 |
Sécurité sociale
| 12/11 | 12:30 |
Commerce de proximité