Se connecter
Fil Infos
Arrêts maladie

Les patrons pourraient payer la note

Selon un article paru mercredi 1er août dans Les Echos, le gouvernement envisage de faire prendre en charge par les entreprises une partie de l'indemnisation des arrêts maladie de courte durée. Les employeurs pourraient ainsi "payer à la place de la Sécurité sociale les indemnités maladie pour une certaine durée, au-delà du délai de carence, mais pas forcément sur 100 % du salaire".

A ce titre, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a été chargée de plancher sur un rapport (qui n'a pas été rendu public) visant à étudier les conséquences d'une bascule de la Sécurité sociale vers les entreprises. L'organisme estime qu'un tel report engendrerait pour la Sécurité sociale une économie de 3 à 4 milliards d'euros. Ce chiffre porte sur l'hypothèse d'une indemnisation sur 30 jours en plus des 3 jours de carence. L'économie pourrait être ramenée à 2 milliards, puis à 900 millions : dans ce cas de figure, "la prise en charge des employeurs serait de 4 jours au-delà des 3 jours du délai de carence pour les arrêts de moins de 8 jours", indiquent nos confrères.

Inquiets, l'U2P, le Medef et la CPME ont adressé un courrier commun au Premier ministre Edouard Philippe, dans lequel les organisations patronales dénoncent une mesure de "désocialisation (...) sans précédent". Elles redoutent en outre que les arbitrages pour le projet de loi de finances de la Sécurité sociale, prévus en septembre, ne prennent pas en compte leurs revendications. 

Matignon n'a, pour l'heure, pas démenti le projet, précisent Les Echos.

Partager :

Fil infos

| 14/12 | 12:15 |
Consultation
| 14/12 | 11:00 |
Loi Avenir Pro
| 14/12 | 10:30 |
Loi Avenir Pro
| 13/12 | 14:30 |
Sondage
| 12/12 | 15:00 |
Budget de l'Etat