Appellations

Rappel des règles d'utilisation

Le 23/12/2015
Partager :

Le Pôle d'innovation pour l'artisanat et les petites entreprises de la charcuterie (Ceproc) a publié un document rappelant les règles d'utilisation des mentions de supériorité, régies par le code des usages de la charcuterie. Toute mention apposée sur un produit non éligible peut ainsi être considérée comme frauduleuse et donc passible de sanctions (pas de mention, mention "choix", "supérieur", "traditionnel", "à l'ancienne", indications d'origine).

En outre, l'usage des dénominations "truffe" et "foie gras" doit être respecté scrupuleusement, sous peine de sanctions. L'appellation " à la truffe" ou "truffé" dépend du pourcentage de truffe et de la variété de truffe employée. La mention "foie gras" n'est autorisée que pour les produits composés à 100 % de foie gras. La mention "gras" est interdite pour le parfait de foie, le médaillon ou pâté de foie, la galantine de foie, la mousse de foie, la terrine/pâté au foie, qui contiennent des proportions de foie gras variables (de 20 à 75%).

Partager :