Formation aux métiers d'art

Une offre inégale selon les régions

Le 10/05/2016
Partager :

La cartographie des formations aux métiers d'art dressée par l'Institut supérieur des métiers (ISM) témoigne de l'inégalité de l'offre selon les régions.

Ainsi, un apprenti en métier d'art sur cinq est formé dans les CFA parisiens, de nombreuses écoles nationales y étant localisées. La métropole de Lyon s'impose comme second pôle de référence pour ces formations. Les autres grandes agglomérations (Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Lille, Bordeaux, Rennes…) ne proposent pas en revanche d'offre de formation spécialisée dans les métiers d'art, et de nombreux territoires en sont dépourvus. Des "trous" dans la carte qui s'expliquent notamment par la difficulté de maintenir une capacité d'accueil pour de micro-effectifs.

Dans son étude, l'ISM révèle également que l'apprentissage n'est plus la voie royale pour se former aux métiers d'art. Le cursus en alternance ne concernerait plus que 10% des étudiants, la transmission des savoir-faire par l'apprentissage s'étiolant au profit des formations scolaires.
Le poids des PME et manufactures dans le maintien de ces savoir-faire reste toutefois important, notamment dans les métiers du métal et de la céramique.

Chiffre-clé : les TPE de moins de 20 salariés forment 58% des apprentis en métier d'art.

Partager :