Se connecter
National Actualités
Reconversion professionnelle

3 questions à Isabelle Méténier, psychologue et écrivain

Psychologue et auteure du livre "Histoire personnelle, destinée professionnelle", Isabelle Méténier s’interroge sur notre liberté à choisir notre métier, et nous donne quelques pistes pour trouver notre voie.

1. Par quoi sommes-nous conditionnés ?

Des injonctions sont données dans chaque famille, et notre vie professionnelle est dirigée en fonction de cela (des types de métiers sont valorisés, sont socialement désirables ou pas…). Chez des agriculteurs, ce sera par exemple qu’un enfant prenne leur suite, ou au contraire, s’ils trouvent leur métier difficile, qu’il sorte de cette lignée. L’école oriente aussi : nous avons un type d’intelligence (scolaire ou pas) et une famille (porteuse ou pas). Mais il y a ceux qui, dès leur plus jeune âge, ont envie de faire tout sauf comme leurs parents; c’est lié à leur personnalité. Je les appelle les pionniers : ils ouvrent une voie pour les autres. Attention, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise voie. La finalité est d’être heureux. Chacun a sa place.

2. Comment avoir accès à notre désir profond ?

Les parents doivent comprendre leur histoire et la verbaliser à l’enfant afin de le "libérer". Ou bien l’enfant doit essayer de comprendre lui-même ses propres conditionnements pour trouver le chemin de libération en lui-même.
Je pense à cette jeune femme de 30 ans qui avait fait HEC et Sciences Po, qui faisait la fierté de ses parents mais qui n’avait jamais ressenti de plaisir durant ses études ; elle aidait des enfants en difficulté sous forme de bénévolat et aurait voulu faire cela.

3. Quid de la crise de la quarantaine ?

Si on est bien orienté, on fera vers 40 ans le constat que l’on a envie de transmettre, de transformer sa carrière car on est heureux. Si on a envie de tout changer radicalement, c’est que l’on ne se s’est pas assez écouté et que l’on n’a pas fait les choix qui convenaient. Les meilleurs moyens de se tromper ? Minimiser nos signaux intérieurs, se trouver toutes les bonnes raisons du monde de ne pas y prêter attention (faire vivre sa famille…), écouter les autres. C’est une question de choix, d’oser être sur sa voie. Il faut expérimenter
des choses pour la trouver, et avoir une famille qui l’autorise.

Histoire personnelle, destinée professionnelle. Enfance, adolescence et carrière professionnelle : les liens invisibles, d’Isabelle Méténier, Dervy, 2016.

Pour aller plus loin

• "Éloge du carburateur", Matthew B. Crawford, éd. de la Découverte, 2010
• "La Révolte des premiers de la classe", Jean-Laurent Cassely, éd. Arkhé, 2017
www.choisirlartisanat.fr

Partager :

Fil infos

| 15/01 | 17:00 |
Questions-réponses
| 15/01 | 16:45 |
Décryptage
| 15/01 | 16:15 |
En pratique
| 15/01 | 12:30 |
Consultation publique
| 14/01 | 16:00 |
Communication 2.0