Bercy vient de publier les conclusions du rapport de l’Observatoire des délais de paiement pour l’année 2021. Malgré les difficultés rencontrées, ces délais sont toujours sur la voie de la normalisation, mais sans pour autant retrouver leur niveau d’avant-crise. Décryptage.
La dernière édition du baromètre ISM-MAAF de l’artisanat, dévoilée le 16 juin dernier, met en lumière les chiffres des créations d’entreprises dans l’artisanat sur l’année 2021 ... et ils sont prometteurs ! Près de 250.000 entreprises artisanales ont vu le jour : une hausse de 13% par rapport à 2019. Un record qui traduit par un engouement confirmé pour le secteur, son dynamisme et sa capacité de résilience face aux deux ans de crise sanitaire. Décryptage. 
La comparaison sur la situation des entreprises qui relèvent des métiers d’art et du patrimoine vivant avant et après la crise sanitaire amène à un bilan contrasté. Selon une étude menée par l’Institut National des Métiers d’art (INMA), une entreprise sur 5 estime avoir traversé la crise sanitaire, mais plus du quart d'entre elles n’arrive pas à se relever. Baisse de commandes, problèmes d’approvisionnements, les problématiques nées ces deux dernières années ont posé lourd sur la santé de ces structures.
Une précarité financière a été observée chez les dirigeants de TPE et les indépendants dans une enquête publiée par le syndicat des indépendants (SDI) le 25 mai dernier. Elle met en lumière des difficultés qui ont été accentuées par les effets néfastes des crises : une faible rémunération, une baisse de pouvoir d’achat et le début du remboursement des dettes contractées pendant les temps forts du Covid.
Étude

L’optimisme des TPE sort renforcé des crises successives

Le 09/06/2022
par Cécile Vicini
Selon la troisième édition de l’Observatoire des TPE American Express-BVA, les TPE françaises se portent bien et ce, malgré les effets néfastes du Covid-19 et du conflit russu-ukrainien. Cette étude, qui a été réalisée en avril dernier auprès de 503 dirigeants d’entreprises de 0 à 9 salariés, tous secteurs confondus, met en lumière l’optimisme comme grand gagnant de ce contexte particulièrement difficile pour l'économie.
Santé financière

Malgré la hausse des coûts, la trésorerie des TPE et PME se maintient

Le 30/05/2022
par Cécile Vicini
Le baromètre Bpifrance, Le Lab et Rexecode, « Trésorerie, Investissement et Croissance des PME/TPE », nous permet d’y voir plus clair sur la santé financières des TPE/PME au deuxième trimestre 2022. En ligne de mire : les difficultés d’approvisionnement et les hausses de prix occasionnées par la crise sanitaire et relayées par le conflit russo-ukrainien. Si un premier constat se veut rassurant, avec une trésorerie qui reste dans une zone de confort, la deuxième observation montre en revanche des investissements en berne.
Guerre en Ukraine

Hausse des prix : coup de frein sur les dépenses

Le 20/05/2022
par Cécile Vicini
CMA France a porté une deuxième enquête auprès de dirigeants d'entreprises artisanales pour évaluer les conséquences du conflit russo-ukrainien sur leur activité. Les résultats sont sans appel : face à la hausse des prix de l’énergie et aux difficultés d’approvisionnement, 44% des entreprises artisanales admettent que le contexte actuel pourrait compromettre leur activité.
Entre janvier et avril 2022, la croissance dans le secteur du bâtiment a été de +3,5 %, a indiqué la Capeb dans un communiqué le 12 mai dernier. Une tendance portée notamment par l’entretien-rénovation et les travaux d’amélioration en performance énergétique du logement. Parallèlement, une hausse significative de 18% sur les coût des matériaux vient ternir cet élan encourageant.
Entrepreneuriat

Le nombre de créations d’entreprises frôle le million en 2021 !

Le 17/01/2022
par Cécile Vicini
L’année 2021 aura été un grand cru pour la création d’entreprise : l’INSEE a indiqué ce vendredi 14 janvier que 995.868 nouvelles structures ont vu le jour. Un chiffre qui est en nette augmentation (17,4%) par rapport à 2020 (850.000 entreprises) et qui atteint son record historique. Décryptage.
C’est ce qui révèle une étude de l’INSEE réalisée en 2019, juste avant le début de la pandémie de Covid-19, et qui a été publiée le 5 janvier dernier. Un peu plus d’un indépendant sur dix gagne moins de la moitié du Smic annuel et vit sous le seuil de pauvreté, ce dernier étant fixé à 1.102 euros. Décryptage.

Pages