Pratique

Société de caution : ça marche ?

Le 23/09/2021
par Cécile Vicini
Les sociétés de caution mutuelle sont des organismes que les professionnels peuvent solliciter pour obtenir un appui en cas de besoin de financement. Leur qualité de conseil et leur expérience offrent des garanties aux établissements bancaires et facilitent ainsi la demande de prêt des chefs d’entreprise. Comment déposer une demande de dossier ? Comment bénéficier de ces services ? Suivez le guide…
Partager :

Qu'est-ce q'une société de cautionnement ? 

Il s’agit d’un établissement de crédit constitué en société coopérative à destination des commerçants, industriels, artisans, sociétés commerciales et membres de professions libérales. 

→ Son objectif est de garantir le remboursement d’un emprunt bancaire réalisé dans le cadre d’investissements professionnels, et ce de deux façons différentes : 

  • en se portant garant de l’emprunteur auprès de la banque ; 
  • en contre-garantissant l’établissement bancaire qui prend le risque.

En plus de son rôle de garant, son intervention peut être essentielle lorsque le cautionnement est exigé par la loi, par exemple dans le cadre d’un recours à un administrateur de biens, à une agence immobilière, etc.

Son principal point fort est d’éviter au chef d’entreprise d’hypothéquer ses biens personnels (patrimoine et revenus) s’il venait à être dans l’incapacité de rembourser les mensualités de son emprunt. 

Combien ça coûte ? 

Le coût de cette garantie dépend de l’organisme choisi. 

Dans tous les cas, l’entreprise emprunteuse doit remplir trois conditions : 

1. Devenir membre de la société de cautionnement en souscrivant à son capital (principe de société coopérative) ;

2. Cotiser à un fonds de garantie (un remboursement est possible s’il n’y a pas eu d’intervention du fonds) ;

3. Payer une commission de risque, soit en paiement flat (en une seule fois au versement du prêt) ou au fur et à mesure (durant toute la durée du prêt).

Quelles sont les préalables à votre demande de prêt ? 

En premier lieu, il convient de faire un point sur le projet professionnel à financer. 

Avant de s’adresser à un organisme bancaire, les sociétés de cautionnement peuvent être force de conseil pour orienter les chefs d’entreprise vers des solutions adaptées et pour étudier une demande au cas pour cas. 

Fort de ces conseils avisés, le dossier de financement peut se monter bien plus aisément. 

>> Filiale de CMA France, la Siagi est la société de caution mutuelle recommandée pour les artisans-commerçants. Pour prendre contact, vous pouvez vous rendre sur ce formulaire et/ou consulter leur offre de service.

Partager :