Cette semaine, l'Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi de finances rectificative. Ce projet compte plusieurs mesures pour aider le pouvoir d’achat des Français, parmi lesquelles l'augmentation de la remise appliquée sur le carburant. Celle-ci passera de 18 à 30 centimes par litre à compter du mois de septembre et diminuera progressivement jusque fin décembre.
Pelle hydraulique à chenille
Le gouvernement a dû revoir sa copie en raison de la crise profonde que traverse le secteur du BTP du fait de la crise sanitaire. Alors que le premier palier de la suppression de cet avantage fiscal était prévu pour le 1er juillet 2020, il sera en fait supprimé en totalité dès le 1er juillet 2021.