Se connecter
National Actualités
Faire des achats groupés d’énergie

Des coûts maîtrisés et des économies

Dans une boulangerie, la consommation de gaz et d'électricité peut attendre un pourcentage non négligeable du chiffre d'affaires, 3% pour Dominique Merlhès que nous avons interviewé.
Dans un contexte de marché ouvert, il est aujourd’hui possible de maîtriser ses modalités d’approvisionnement de gaz et d’électricité en participant à des opérations d’achats collectifs d’énergie. Par « effet de masse », il permet de bénéficier de meilleurs tarifs auprès d’un fournisseur et donc de faire baisser sa facture.

Les coûts de l'énergie peuvent représenter un poste de dépenses majeur pour une entreprise artisanale. Dominique Merlhès, de Nanterre (Hauts-de-Seine), le sait bien. "Une boulangerie consomme beaucoup : chez nous, le gaz et l’électricité représentent 3 % de notre chiffre d’affaires." Ancien dirigeant de la meunerie Générale des Farines, l’homme associe depuis deux décennies ses forces à celles de son fils, boulanger, pour faire tourner la boutique Maître Pain. "J’assiste mon fils au quotidien à la gestion sociale, administrative et financière… ce qui n’est pas une mince affaire !"

Une réelle complexité

Après la privatisation du marché de l’énergie, l’entreprise a dû faire un choix. "Soit nous restions administrés par Engie, soit nous nous dirigions vers des fournisseurs alternatifs. Je me suis vite rendu compte que ces questions étaient d’une réelle complexité." Les prix varient en effet selon un grand nombre de critères. "Il y a des formules, des taux de taxes, des frais qui se rajoutent en fonction du volume de consommation, de la région… J’ai vu que je n’arriverai pas à suivre efficacement de tels dossiers : je n’avais pas le temps, et cela dépassait mes compétences et disponibilités."

Avec des professionnels

Plutôt que de faire un choix irrévocable, Dominique Merlhès
a préféré s’en remettre à des intermédiaires, pour gérer ces postes à sa place. Le prestataire pour lequel il a opté gère attentivement ses contrats de gaz et d’électricité, et les renégocie pour lui en choisissant toujours le meilleur fournisseur, avec des garanties de prix fixes, non soumis aux variations du marché. "Cela me décharge de ce travail et, en plus, je fais des économies." Qui peuvent atteindre jusqu’à 15 % de la consommation d’énergie ! De quoi maîtriser ses coûts sans risque, et préserver sa marge.

"La boulangerie est un monde très exigeant et compétitif : on vous en demande beaucoup, en permanence. S’accompagner de professionnels de confiance pour gérer son affaire au quotidien, c’est investir à bon escient. Cela permet d’aller droit au but, plus simplement."

maitrepain.fr

Wattvalue aux côtés des artisans

"Un artisan a vraiment d’autres choses à faire que de négocier ses factures de gaz ou d’électricité. D’autant que les contrats n’ont de cesse de se complexifier… Et les fournisseurs ne vont pas l’aider à y voir plus clair, pas plus que les courtiers, note Sabrina Caballero, responsable marketing et partenariats de la société de services à l’énergie Wattvalue. Cela fait, à l’inverse, partie de notre métier : au-delà de l’achat groupé d’énergie que nous proposons aux entreprises pour leur faire accéder aux meilleurs prix, nous revérifions leurs factures, les tarifs d’acheminement, les taxes et contributions, montons les dossiers de remboursement… Pour les artisans, c’est un gain de temps, d’argent, et l’assurance d’un accompagnement personnalisé sur la durée." Concernée par les questions écologiques, Wattvalue propose également, dans le cadre des achats groupés d'énergie, de consommer de l'énergie renouvelable française à faible impact environnemental et de financer le projet "Rivières sauvages" pour la protection de la biodiversité.

Partager :

Fil infos

| 16/11 | 16:15 |
Loi Elan
| 16/11 | 14:45 |
Carburants
| 16/11 | 11:00 |
Labels
| 16/11 | 09:00 |
Carburants
| 15/11 | 14:30 |
WorldSkills 2023