Se connecter
National Actualités
Opinion

Marie Eloy : "Etre prête à reconquérir son territoire"

Le 08/03/2019
par Propos recueillis par Sophie de Courtivron
Marie Eloy a lancé le réseau Bouge ta boîte, premier réseau business féminin de recommandations.
Marie Eloy, la créatrice du seul réseau féminin de recommandations en France, Bouge ta Boîte, nous explique comment les femmes entrepreneures (TPE de 0 à 20 salariés) peuvent ensemble dynamiser leur activité ; et faire rimer sens et croissance en misant sur leur propre valeur.

Pourquoi avoir lancé Bouge ta Boîte ?

Je suis partie d’un constat, établi avec la chercheuse Séverine Le Loarne : seulement 12% des 38% de femmes entrepreneures vivent correctement de leur activité ! Il y a beaucoup de réseaux féminins en France (environ 500), mais ce sont des réseaux d’entraide ; il n’y en avait pas un qui soit axé business, recommandations, chiffre d’affaires. Nous l’avons donc créé.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les entrepreneures (chefs d’entreprise, professions libérales, conjointes collaboratrices…) qui ont envie de faire grandir leur entreprise se retrouvent en cercles de dix à vingt personnes complémentaires (une seule par profession). Elles se voient tous les quinze jours ; tout le monde est au même niveau, bénéficie du même temps d’écoute, et tout se passe dans la bienveillance. Tout est très structuré : présentation, questions/réponses… À la fin, un problème est mis au centre du cercle par l’une d’elles et chacune apporte sa solution. C’est la force de l’intelligence collective ! Toutes les femmes deviennent ainsi forces de vente et prescriptrices les unes des autres. Leur objectif : du chiffre d’affaires ! 90 % du chemin est fait quand on est recommandée. Certaines chefs de TPE font de leur cercle leur comité stratégique. À côté du cercle, nous avons un réseau social et une appli pour échanger, et nous avons créé des cercles de partage virtuels sur différents thèmes (export…). Nous proposons en outre des ateliers au sein de chaque cercle ("savoir lire un bilan" par une expert-comptable, étude de logos par une graphiste, etc.). Les femmes ont, de plus, via Bouge ta Boîte, la possibilité d’avoir une page web au nom de leur entreprise.

Y a-t-il beaucoup d’artisans dans vos rangs ?

Oui, et nous en recherchons toujours car elles sont très expertes dans leur cœur de métier – ce qui est une vraie richesse pour les autres –, et elles ont un excellent réseau. Elles ont aussi besoin de nous pour leur gestion, communication, expertise financière et juridique… Chaque nouvelle venue peut participer à une rencontre découverte sans s’engager. Les conditions : être boostée et prête à reconquérir son territoire !

Pourquoi cantonner cela aux femmes ?

Bouge ta Boîte n’est pas contre les hommes ; être entre femmes permet de s’identifier les unes aux autres. Entre femmes, nous partageons plus facilement nos peurs ou nos freins, pas besoin d’être la meilleure. Ici, on est comme on est.

Coût : 49 € HT par mois, 490 € HT par an

Son parcours

2000 : Journaliste à RFI, Radio France Internationale.

2011 : Cofondatrice de l’école Montessori Les Mimosas, en Bretagne.

2014 : Fondatrice de « Femmes de Bretagne », réseau d’entraide pour créer et développer son entreprise.

2016 : Fondatrice de « Bouge ta Boîte », réseau business féminin de recommandations.

2019 : Objectif de 100 cercles d’entrepreneures « Bouge ta Boîte » en France.

Partager :

Fil infos

| 08/03 | 09:30 |
Opinion
| 07/03 | 12:15 |
Grand débat de l'artisanat
| 04/03 | 09:30 |
Focus métier
| 01/03 | 19:45 |
Formation