Soutien aux entreprises

Bruno Le Maire : le "quoi qu’il en coûte" fait place au "sur-mesure"

Le 26/08/2021
par Cécile Vicini
Le ministre de l’Économie a annoncé ce mercredi 25 août la fin des aides à l’ensemble des secteurs économiques lors de la Rencontre des entrepreneurs de France, organisée par le Medef. Le "quoiqu’il en coûte" généralisé va ainsi laisser place au "sur-mesure". Objectif : "retrouver notre niveau de PIB d’avant-crise fin 2021 et non en début 2022".
La première session, qui s’est tenue du 25 janvier au 5 mars 2021 dernier, a été un grand succès auprès des entreprises. Pour rester dans cette dynamique, les organisateurs remettent le couvert avec une deuxième session qui elle, sera prévue à partir du 26 mai jusqu’au 28 juin 2021 prochain. Si les cours n’ont pas encore commencé, l’heure est aux inscriptions !
L’annonce a été faite mercredi 2 décembre par Élisabeth Borne, ministre du Travail : l’État va prendre à sa charge 10 jours de congés payés. L’objectif est de permettre aux entreprises les plus lourdement impactées par la crise sanitaire de retrouver leur souffle, du moins de façon ponctuelle. Cette aide exceptionnelle sera versée en janvier 2021 auprès des entreprises bénéficiaires. Explications.
Mardi 08 décembre 2020
Webinaire

Crise sanitaire : comment gérer l'incertitude ?

par lemondedesartisans.fr

La Chambre des métiers et de l'artisanat de la Région Centre, organise, en partenariat avec Harmonie Mutuelle, un webinaire gratuit, intitulé "Crise sanitaire : comment gérer l'incertitude ?".

Celui-ci se déroulera le mardi 8 décembre de 19 heures à 20 heures et sera animé par un consultant en ressources humaines, Thomas Legrand. 

Dans un contexte où les entreprises sont largement impactées par la crise sanitaire, deux problématiques seront abordées :

Comment gérer l'incertitide ?  Comment maintenir le cap tout en s'adaptant à la situation ? 

→ L'objectif est de permettre aux...

État d'urgence sanitaire

Une épée de Damoclès sur les commerces jusqu'au 16 février 2021

Le 17/11/2020
par Laëtitia Muller
L'état d'urgence sanitaire (EUS) va durer en France au moins jusqu'au 16 février prochain. La loi autorisant sa prorogation est parue au Journal officiel le 15 novembre. Elle autorise le Gouvernement à prendre des ordonnances pour rétablir ou prolonger les dispositions qu'il avait prises lors de la première vague de l’épidémie de Covid-19. L'objectif est toujours le même : protéger la santé des Français, et si possible, celle des petites entreprises…

Pages