Mesures d'urgence

Sortie de crise : le plan de l'exécutif pour accompagner les entreprises

Le 04/06/2021
par Laëtitia Muller
Le plan B est enclenché : Bercy toujours aux manettes des aides et charge à la Place Vendôme de limiter les faillites en amont. Lors d’une conférence commune, le 1er juin dernier, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti ont présenté tout un panel de mesures pour protéger les entreprises encore viables malgré la crise. Leur plan d’action s’articule en 4 phases : accompagner, détecter, orienter et soutenir.
Crise sanitaire

Aide à la reprise d’un fonds de commerce en 2020 : comment ça marche ?

Le 31/05/2021
par Laëtitia Muller
Un décret du 20 mai 2021 institue une nouvelle aide pour les entreprises ayant repris un fonds de commerce en 2020, et dont l’activité est particulièrement affectée par la crise sanitaire. L’objectif est de soutenir les entreprises ayant acquis un fonds de commerce entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020, et dont l’activité a été fauchée en plein vol par la crise sanitaire les laissant avec un chiffre d’affaires à 0 en 2020.
Relance

TPE et PME : comment rebondir avec les marchés publics ?

Le 11/05/2021
par Laëtitia Muller
Jugée complexe et chronophage, l’aventure « marchés publics » attire peu d’artisans et de petites structures. Le ministère de l’Économie y voit pourtant un levier de relance économique. "La commande publique représente 8% du PIB", a précisé lundi 10 mai, la ministre déléguée Agnès Pannier-Runacher, lors de la présentation de la nouvelle version du guide « les marchés publics au service de la relance économique des artisans, TPE et PME : rebondir avec les marchés publics ».
Dans le cadre du projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le gouvernement étudie de nombreuses pistes pour remettre l’économie en marche, notamment la prolongation des aménagements relatifs à la législation du travail. La question des congés est comprise dans cet effort collectif : si les employeurs pouvaient imposer jusque-là six jours de congés, ce chiffre pourrait bien passer à huit.