Consommation

Comment demander l’indemnité carburant ?

Le 02/01/2023
par Cécile Vicini
Depuis 2023, la remise de 10 centimes qui s’appliquait à la pompe a pris fin. Pour les ménages les plus modestes, il est toujours possible de bénéficier d’un coup de pouce, et plus précisément de l'indemnité carburant qui est disponible depuis ce lundi 16 janvier. Nous vous présentons les conditions d’éligibilité et les démarches à effectuer.
Partager :

Initialement mise en place en avril dernier par le Gouvernement, la remise carburant permettait d'aider les Français à face à la hausse des prix des carburants. Cette aide, qui était automatique, a pris fin avec l’année 2022, le 31 décembre dernier.

Pour continuer son effort de soutien envers les ménages les plus modestes, représentant près de 10 millions de travailleurs selon Bercy, l’État propose désormais une indemnité depuis le 16 janvier, d’un montant de 100 euros par personne.

Contrairement à la remise carburant, des conditions d’éligibilité sont en vigueur :

  • Avoir besoin de son véhicule pour se rendre au travail (aucune distance n’est imposée) ;
  • Avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14.700 euros annuels (pour connaitre ce revenu, reportez-vous à votre dernier avis d’imposition).

Bon à savoir : l’indemnité est applicable pour une personne, et non pas pour l’ensemble du foyer. Cela signifie que plusieurs personnes au sein du même foyer peuvent en bénéficier.

→ Un couple peut donc tout à fait bénéficier de 200 euros par mois.

Comment déposer la demande ?

Pour bénéficier de l’aide, les personnes éligibles sont invitées à se rendre sur le site des impôts.

Plusieurs données seront demandées :

  • Le numéro fiscal ;
  • La plaque d'immatriculation ;
  • Une attestation sur l’honneur mentionnant le besoin de leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail.

Comment est versée cette aide ?

Directement sur le compte bancaire (celui qui est transmis au centre des impôts). Aucune démarche supplémentaire n’est requise.

Partager :