Se connecter
National Actualités
Initiative

Devenez Ambassadeurs de l’artisanat

Artisans, le Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat vous offre une tribune ! Grâce à la plateforme Les Ambassadeurs de l’artisanat, bientôt en ligne, participez à la construction de votre communication, et de celle de la Première entreprise de France.

Et si chaque artisan devenait un relai de la communication de l’artisanat ? C’est l’ambition du Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat (FNPCA), qui lancera le mois prochain sa plateforme, Les Ambassadeurs de l’artisanat.

Par son intermédiaire, les artisans, apprentis et tous ceux qui travaillent dans le secteur artisanal – agents des CMA, responsables d’organisations professionnelles… – seront sollicités, consultés et écoutés sur toutes les problématiques relatives à la communication.

"Les artisans qui le souhaitent seront associés au plus près à l’ensemble des opérations et des activités du FNPCA. Ce n’est qu’un juste retour des choses, puisqu’ils sont nos contributeurs", pointe Antoine Monnin, directeur.

"Nous voulons que les messages diffusés correspondent pleinement aux préoccupations et aux souhaits des artisans, qu’ils aient le ton juste. Quoi de mieux, alors, que de recueillir les avis et les réactions sur les campagnes lancées et les futurs projets ?"

Antoine Monnin, directeur du FNPCA.

Un outil moderne et participatif, ouvert à tous

Sur le principe du volontariat, les acteurs de l’artisanat s’inscrivent – les inscriptions sont d’ores et déjà possibles – sur le site en renseignant divers critères sociodémographiques. Ainsi, chacun pourra, tout au long de l’année, consulter les campagnes de communication, donner son avis sur différentes actions, répondre à des enquêtes et, même, émettre des suggestions grâce à la boîte à idées.

"La plateforme permet aussi aux artisans de solliciter leurs collègues", précise le directeur du FNPCA, qui espère que les artisans répondront nombreux à cette initiative.

"Nous avons beaucoup communiqué via l’APCMA et l’U2P. Le succès du site tiendra ensuite à des choses très personnelles. À l’intérêt que chaque artisan accorde à son image et à celle de la Première entreprise de France."

Antoine Monnin espère malgré tout l’émergence d’une "petite communauté intra-artisanale et une réelle appropriation de ce nouvel outil participatif par les artisans". "Nous aurons des réactions de terrain, à chaud, et plus seulement par l’intermédiaire de nos enquêtes barométriques. Grâce aux Ambassadeurs de l’artisanat, nous allons pouvoir nourrir notre travail et, peut-être, corriger des axes stratégiques. C’est une réelle avancée."

Partager :

Fil infos

| 15/12 | 15:15 |
Sociétés
| 15/12 | 14:15 |
Hauts-de-Seine
| 14/12 | 15:00 |
Droit à la connexion
| 14/12 | 09:15 |
Chambres consulaires
| 13/12 | 11:00 |
Centre-villes