Se connecter
National Actualités
Différences entre générations

Comment impliquer vos salariés selon leur âge ?

Le 01/08/2018
par Sophie de Courtivron
Les fossés entre les générations n'étaient pas plus profonds hier qu’aujourd’hui. Néanmoins, avec l’hyper-connexion à Internet, le rapport des jeunes à l’entreprise a changé. Petit point pour y voir plus clair sur les autres… et sur vous-même.

Les BB (Baby-boomers)
Nés entre 1942 et 1960 (entre 58 et 76 ans)

• Spécificités : Ils ont bâti la société d’aujourd’hui, celle de l’après-guerre. Ils sont en bonne santé. Ils ont un management de type vertical, « paternaliste » : ce sont eux les chefs, car ils ont l’expérience.
• Qualités : Rassurants, ils donnent des cadres et ont des valeurs ; ils peuvent être des repères pour certains jeunes. Ils sont liants, prêts à aider et à former. Ils ont le sens de l’équité.
• Défauts : Ils ne veulent pas quitter l’entreprise, ni céder leur place ! Souvent, ils ne sont pas prêts à changer leur mode de management.
>> Hep, entre nous… : Le management très vertical est source de tensions pour les Y : les BB doivent accepter leur cadre de référence.

Les X
Nés entre 1960 et 1980 (entre 38 et 58 ans)

• Spécificités : Crises (économique, pétrolière…), explosion du chômage et des divorces… : c’est une génération sacrifiée, éduquée pour se battre. Elle ronge son frein pour succéder aux BB et se fait déborder par les Y qui veulent tout, tout de suite. Le management des X s’accompagne d’outils (tableaux de bord, objectifs…) et est orienté vers le résultat.
• Qualités : Niaque et sens du défi. Ils sont attachés à leur bien-être et souhaitent évoluer dans un environnement convivial. Ils sont de très bons adjoints pour les BB.
• Défauts : Leur management, toujours vertical, n’est pas très "social" : si l’entreprise va bien, le salaire est maintenu ; si elle ne va pas bien, au revoir !
>> Hep, entre nous… : Les objectifs de chiffres et de résultats ne parlent pas du tout aux Y et aux Z !

Les Y (digital natives ou millennials)
Nés entre 1980 et 1995 (entre 23 et 38 ans)

• Spécificités : Ils ont grandi dans un monde où les nouvelles technologies ont bouleversé les habitudes. En recherche d’autonomie, ils sont peu attachés à l’entreprise.
• Qualités : Originaux, créatifs, soucieux de la qualité à condition d’avoir de la liberté. Ils apportent du dynamisme, communiquent rapidement. Ils sont très bons en informatique/Internet.
• Défauts : Rebelles vis-à-vis des cadres, des ordres… Un Y respectera la génération au-dessus de lui parce qu’elle est compétente, pas parce que "c’est le patron".
>> Hep, entre nous… : Les Y ont besoin d’attention (accueil, environnement de travail, endroit pour se ressourcer…) et de souplesse. Ils peuvent accepter toutes les règles si elles ont du sens et ont ensuite besoin de signes de reconnaissance.

Les Z
Nés après 1995 (moins de 23 ans)

• Spécificités : Ils ont grandi avec un smartphone et maîtrisent les nouvelles technologies. À la base de leur pyramide de Maslow… le Wi-Fi.
• Qualités : Les Z ont été bien formés. Dynamiques et motivés, ils sont prêts à s’investir dans l’entreprise, mais ils ont besoin de responsabilités. Ce sont des pros des réseaux sociaux !
• Défauts : S’ils ont une tâche unique, ils s’ennuieront et partiront. Il faut les « nourrir » ; ils sont impatients.
>> Hep, entre nous… : Les Z veulent être pris en compte en tant que personnes : garder des temps d’échange pour discuter, négocier les horaires, etc. Il y a beaucoup à gagner avec eux, si l'on introduit de la souplesse dans les règles.

Réalisé avec le concours de François Gabaut, formateur et consultant en management et RH.

Partager :

Fil infos