Se connecter
National Actualités
Vente en ligne

Géants du Web : les TPE-PME contre-attaquent

Le 31/10/2018
par Samira Hamiche
Pour éviter que la toile ne se transforme en "far-west", le secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, a décidé de passer à la vitesse supérieure.
Pour lutter contre la concurrence déloyale et les pratiques abusives de certaines plateformes de vente en ligne, les TPE et PME françaises sont appelées à signaler leurs difficultés via un espace en ligne dédié, ouvert jusqu'au 30 novembre.

"Alerté par des centaines de chefs d’entreprise depuis sa prise de fonction", Mounir Mahjoubi a décidé de lancer l'offensive contre les plateformes de vente en ligne aux méthodes peu scrupuleuses. Le secrétaire d'Etat au Numérique a annoncé ce mercredi 31 octobre la création d'un espace en ligne dédié aux TPE et PME, visant à recenser les pratiques douteuses et difficultés rencontrées par les entreprises françaises avec les plateformes d'e-commerce.

Cette annonce s'est opérée dans le cadre d’un déplacement symbolique dans les locaux des éditions Caurette, une TPE familiale implantée dans le Bas-Rhin depuis 1986. "Le dirigeant de cette maison d’édition a alerté le secrétaire d’État à la suite de son déréférencement de la marketplace d’Amazon. Ce déréférencement a eu des conséquences immédiates pour l’éditeur : une perte estimée de chiffre d’affaires à hauteur 20%, l’impossibilité d’obtenir des pièces comptables, sans capacité à recourir au service client", relate un communiqué.

Plateformes : le "tour de vis" de Bercy

Cette initiative intervient dans un contexte de durcissement du contrôle des géants de la vente en ligne. Bercy veut avant tout éviter l'anarchie et les abus, aussi bien juridiques que fiscaux : concurrence déloyale, fraude, déréférencement arbitraire...

"La France n’est pas un far west numérique", a imagé Mounir Mahjoubi. Le secrétaire d'Etat "demande aux plateformes de bâtir des relations de confiance avec le tissu des PME françaises", par le biais de "la médiation".

L'idée n'est toutefois pas de diaboliser les plateformes... "Nous devons permettre aux entreprises de profiter de ces nouvelles opportunités que sont les plateformes tout en les protégeant", a ainsi pondéré Mounir Mahjoubi.

Etude de cas et dialogue

Une fois les demandes des TPE PME étudiées, le secrétaire d’État "entamera un dialogue avec les plateformes et l’ensemble des acteurs concernés, afin de trouver, d’ici aux fêtes de fin d’année, des réponses concrètes aux problématiques récurrentes".

Dans cette optique, le gouvernement a d'ores et déjà sommé Amazon "et d'autres" d'apporter "des solutions avant Noël". 

 

Parallèlement, le médiateur des entreprises sera saisi "pour apporter des solutions aux cas signalés".

Ouvert jusqu'au 30 novembre 2018, le service en ligne est accessible via une connexion France Connect ou sur création d'un compte en ligne.

 

Partager :

Fil infos

| 16/11 | 16:15 |
Loi Elan
| 16/11 | 14:45 |
Carburants
| 16/11 | 11:00 |
Labels
| 16/11 | 09:00 |
Carburants
| 15/11 | 14:30 |
WorldSkills 2023