Boulangers

"Boulanger de France", une marque d'authenticité

Le 13/01/2020
par lemondedesartisans.fr
La CNBPF vient de lancer le label "Boulanger de France". Destiné à distinguer les artisans boulangers-pâtissiers des industriels, il met à l'honneur la qualité du "fait maison", l'engagement social et environnemental, mais aussi la santé.
Partager :

A l'occasion du salon Europain 2020, la Confédération de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) a lancé dimanche 12 janvier un nouveau label. Baptisé "Boulanger de France", il permettra aux consommateurs de distinguer plus facilement les artisans boulangers-pâtissiers des points de vente de produits industriels.

Les professionnels labellisés "Boulanger de France" devront respecter une charte de qualité : le pain, les croissants, la pâtisserie et le snacking devront tous être fabriqués sur place. Autre impératif : les artisans devront s'engager dans une démarche sociétale et environnementale (recrutement d'apprentis, tri des déchets, dons d'invendus...) et de santé-nutrition (limitation du sel).

Un secteur qui recrute

Selon les chiffres de la CNBPF, l'industrie détient aujourd'hui 45 % du marché de la boulangerie (chaînes, boulangeries industrielles) et les artisans boulangers 55 %. Les grandes surfaces, elles, détiennent 25% du marché de la production et de la distribution, tout en pratiquant des prix cassés...

Parallèlement au lancement du label, la confédération renforcera ses efforts de communication auprès des jeunes et chercheurs d'emploi en vue de mieux faire connaître la boulangerie-pâtisserie artisanale. A ce jour, 9.000 postes sont à pourvoir dans le secteur, qui emploie 130.000 personnes, dans 33.000 commerces.

Partager :