Se connecter
National Actualités
Priscilla Pruvost - La Grange aux Pains

L’apprentissage à pas feutrés

Le 27/11/2017
par Marjolaine Desmartin
Priscilla Pruvost enseigne sa vision du métier à Corentin, l'un de ses apprentis.
Un geste technique à expliquer ? Elle dégaine son tableau et son feutre. Lauréate du prix Jeune maître d’apprentissage, Priscilla Pruvost associe le dessin à la parole pour transmettre efficacement son savoir-faire.

La transmission n’attend pas le nombre des années. À 30 ans, Priscilla Pruvost, boulangère à La Grange aux Pains à Montigny-lès-Metz (Moselle), a reçu le Prix du maître d’apprentissage 2017, catégorie Jeune maître d’apprentissage. L’artisane a déjà formé deux apprentis et en accompagne actuellement trois autres.

« Transmettre est un acte enrichissant pour moi comme pour l’apprenant. Cela me permet d’évoluer, de ne pas rester en vase clos. Je dois toujours être dans l’actualité au niveau des process de fabrication et des nouveautés. J'aime aussi expliquer les gestes du quotidien et voir mes apprentis les reproduire. »

La jeune boulangère a une astuce bien à elle pour enseigner son savoir-faire. Une botte secrète qui fait mouche à chaque fois.

Croquer la technique

« Il n’est pas toujours évident de mettre des mots sur une technique. Alors je dessine. J’ai toujours un petit tableau avec moi. Il est plus facile de montrer comment inciser un pain que de l’expliquer. Il m’arrive aussi de prendre la main de mes apprentis pour les guider. »

Une méthode d’apprentissage plébiscitée par les jeunes apprentis comme par les adultes : Priscilla forme aussi des élèves de l’école Banette, généralement des adultes en reconversion professionnelle, qui lui disent apprécier l’originalité et l’accessibilité de son enseignement.

Pour autant, la jeune femme préfère former des jeunes que des adultes. « Il m’est plus facile de trouver le ton juste avec des adolescents. C’est plus naturel. »

De l’ambition pour les autres et pour soi

Ses poussins, Priscilla les couve et les aide à déployer leurs ailes pour prendre leur envol. « L’un de mes anciens apprentis est aujourd’hui salarié chez un collègue en Moselle. L’autre est responsable de production en Meurthe-et-Moselle et a un apprenti à sa charge ! » La boulangère forme actuellement un jeune en première année de CAP, un autre en seconde année de CAP et un troisième en première année de BP.

Ce dernier s’est qualifié pour la finale nationale du concours « Un des Meilleurs Apprentis de France ». Une immense fierté pour son maître d’apprentissage. « Il avait déjà tenté sa chance l’an dernier et récolté une médaille d’or régionale. Pour l’aider, je lui mets à disposition tous mes moyens matériels et lui dispense des conseils. Je le prépare à la fois physiquement et mentalement, car c’est une grosse pression ! »

Et Priscilla sait de quoi elle parle : la jeune boulangère va bientôt se frotter au concours de Meilleur Ouvrier de France… et tenter de devenir la première femme à décrocher le titre dans sa catégorie.

« C’est l’excellence, la reconnaissance des pairs. Comme dans l’apprentissage, il y a un côté dépassement de soi. »

www.lagrangeauxpains.fr

« La transmission, un devoir social »

Quand Priscilla Pruvost apprend qu’elle est lauréate nationale de la catégorie Jeune maître d’apprentissage, c’est un grand moment de bonheur et d’euphorie. Cette reconnaissance vient récompenser son engagement croissant pour la formation et renforce ses convictions. « Les jeunes sont nos futurs salariés, nos futurs repreneurs. Je considère comme un devoir social de préparer la relève. J’espère pouvoir devenir la porte-parole de l’apprentissage en Moselle. »

www.maitreapprentissage-artisanat.fr

Partager :

Fil infos

| 15/12 | 15:15 |
Sociétés
| 15/12 | 14:15 |
Hauts-de-Seine
| 14/12 | 15:00 |
Droit à la connexion
| 14/12 | 09:15 |
Chambres consulaires
| 13/12 | 11:00 |
Centre-villes