C’est Gérard Pfauwadel, conseiller national à la sortie de crise, qui a tenu le 20 octobre dernier, une réunion avec les partenaires de la Mission d’accompagnement des entreprises. À l’issue de cette rencontre, la mise en place de la quasi-totalité d’un dispositif d’aide destiné aux entreprises qui ont été fragilisées par la pandémie.
Soutien aux entreprises

Bruno Le Maire : le "quoi qu’il en coûte" fait place au "sur-mesure"

Le 26/08/2021
par Cécile Vicini
Le ministre de l’Économie a annoncé ce mercredi 25 août la fin des aides à l’ensemble des secteurs économiques lors de la Rencontre des entrepreneurs de France, organisée par le Medef. Le "quoiqu’il en coûte" généralisé va ainsi laisser place au "sur-mesure". Objectif : "retrouver notre niveau de PIB d’avant-crise fin 2021 et non en début 2022".
D’après une étude publiée ce mercredi 4 août dans Le Monde, la fraude au chômage partiel aurait déjà coûté 50 millions d’euros à l’État. Un chiffre qui traduit l’ampleur du phénomène et qui cache bien nombre de pratiques illégales, notamment l’usurpation de raison sociale ainsi que le numéro d’inscription au registre du commerce des entreprises. Décryptage.
La baisse de fréquentation pointée par les coiffeurs semble durer dans le temps et inquiète les professionnels du secteur. Ces derniers avaient demandé, pour les aider, une baisse du taux de TVA à 10 % auprès du Gouvernement, mais la requête a été refusée par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance. Explications. 
La crise sanitaire a apporté des transformations considérables dans le monde du travail et plus précisément sur le profil des salariés placés en activité partielle. Une situation inédite qui a été mise en lumière par les chiffres publiés par la Dares, à travers une étude publiée le 20 avril dernier. Au total, la France a compté 8,4 millions de salariés en activité partielle en avril 2020, au pic du premier confinement. Décryptage.
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics, ont annoncé une nouvelle mesure de soutien à destination des TPE et des PME : il s’agit du prolongement et de l’extension du dispositif des plans de règlements portant sur des dettes fiscales.
Le 18 mars 2021, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé un confinement localisé sur 16 départements. Ces mesures de restriction supplémentaires impliquent la fermeture d’environ 90 000 commerces. Mais quels sont ceux qui sont autorisés à poursuivre leur activité depuis samedi 20 mars ? On vous aide à y voir plus clair.
Sommet social

L'exécutif amorce l'après-crise

Le 16/03/2021
par Benjamin d'Alguerre
La conférence de dialogue social du 15 mars 2021 a balisé le terrain d’un nouveau "monde d’après". Le Gouvernement a annoncé aux partenaires sociaux et aux représentants des Régions son intention d’abandonner progressivement les aides d’urgence dont les entreprises bénéficient depuis le premier confinement de mars 2020.

Pages