Expertise

Des conseils RH sur mesure pour accompagner les artisans

Le 03/12/2021
par Laëtitia Muller
L’emploi et la relance sont les deux priorités gouvernementales et nombreux sont les outils pour accompagner les entreprises dans leur gestion quotidienne. Parmi ceux-ci, la prestation de conseil en ressources humaines (PCRH) vise en priorité les PME de moins de 50 salariés et les TPE de moins de 10 salariés, non dotées d’un service ressources humaines. Pris en charge par l’Etat, ce soutien RH est une opportunité pour les artisans de se faire aider en ces temps où chaque jour offre son lot de nouveautés en matière sociale. Explications.
Partager :

Protocole sanitaire en entreprise, chômage partiel, tensions dans les recrutements des métiers artisanaux .... les contraintes liées à la gestion des ressources humaines (RH) se sont multipliées durant la crise sanitaire. Pas facile d’y faire face quand on a une entreprise à faire tourner et pas de directeur des ressources humaines (DRH) dans ses effectifs ! 

Plutôt que de rester seul, le chef d’entreprise artisanale peut solliciter des prestations de conseil en ressources humaines (PCRH).

Majoritairement financé par des fonds publics, le dispositif offre un accompagnement personnalisé et adapté aux TPE-PME sur les questions de gestion des ressources humaines.

Des conseils RH sur mesure pour les artisans

Les artisans peuvent personnaliser le contenu de la prestation qui sera réalisée par un cabinet conseil extérieur.

Après avoir échangé avec le chef d’entreprise, l’accompagnement est réalisé en fonction des besoins de la structure sur toutes les problématiques et questions RH qui se posent.

La PCRH peut ainsi être un soutien dans de nombreux domaines RH :

  • adaptation de l’organisation du travail ;
  • définition des besoins en emplois et en compétences à moyen terme ;
  • amélioration du processus de recrutement et d’intégration des salariés;
  • élaboration du plan de compétences (ex-plan de formation) ;
  • adaptation des compétences pour passer le cap des transitions numérique et écologique.

Le dispositif de conseil RH peut également servir à renforcer le dialogue social dans les PME dotées de représentants du personnel, ou encore obtenir des réponses concrètes pour gérer au quotidien les questions en matière de RH.

La prestation comporte trente jours d’accompagnement, généralement répartis en deux phases :

→ une à dix journées de diagnostic ;

→ dix à vingt jours d’accompagnement approfondi.

Une prestation RH prise en charge

Pour les PCRH conclues avant le 31 décembre 2021, la prise en charge de l’Etat peut dépasser les 50% et couvrir totalement les frais de conseils avec un montant maximum fixé à 15.000€ hors taxe.

Les opérateurs de compétences (Opco) sont également partie prenante et peuvent participer à l’effort financier afin de minimiser le plus possible le reste à charge de l’entreprise.

La prise en charge globale Etat et Opco peut atteindre 30.000€, rappelle Bercy.

Une bonne raison pour ne plus hésiter à se faire aider !

Qui contacter ?  

Les entreprises qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement RH ont simplement à s’adresser à la DREETS (ex-inspection du travail) dont elles dépendent, les différents contacts sont disponibles sur le site travail-emploi.gouv.fr. Les artisans peuvent également contacter l’Opco des entreprises de proximité.

Partager :